Chasselas - Un Suisse original

      Le cépage blanc chasselas, appelé aussi gutedel, chablais ou fendant, est une des plus vieilles variétés du monde. Des incertitudes planent sur son origine. On suppose que le chasselas existait déjà dans l’Egypte ancienne, mais certaines études le considèrent comme autochtone du Canton de Vaud en Suisse, tandis que d’autres le signalent dans le « Livre des plantes» du botaniste Bock, paru en 1539. Dernièrement, des analyses ADN « prouveraient » que le chasselas est originaire du Proche-Orient.

      Chasselas - Le fragile

      Contrairement à ses origines, les propriétés du cépage chasselas font l’unanimité. Le chasselas est un raisin très fragile. Il mûrit vite mais  bourgeonne plutôt tardivement. Le chasselas est très réceptif à toutes sortes de maladies. En plus, la culture de cette variété de raisin est compliquée du fait qu’elle est sujette à la « coulure ». Et parce qu’elle est déficiente en magnésium, la rafle de ses plants se dessèche et les baies flétrissent.

      Aujourd’hui, le chasselas est avant tout le fleuron de la Suisse. Près de 40% de la surface totale du vignoble (env. 6.000 ha) sont plantés de chasselas. Le célèbre Fendant du canton du Valais est issu du chasselas. Son nom lui vient du français « se fend » - la peau du grain de raisin éclate notamment sous la seule pression du doigt. Au contraire d’autres pays, les vins de chasselas y sont souvent vinifiés à partir d’une fermentation malolactique. L’acide malique fréquemment perçu comme acide, est transformé au chai en acide lactique par -16°, sous l’action des bactéries existantes ou rajoutées.Le Fendant est ainsi la plupart du temps très souple et rond avec des arômes de beurre et de noisette.

      Le Suisse parmi les cépages

      Le Canton de Vaud produit aussi des Chasselas remarquables. Veloutés et doux, ces vins blancs sont plus fruités et plus vifs. Sa saveur tout en retenue fait du Chasselas un vin suisse typique. Nulle part ailleurs, le chasselas ne donne des vins à ce point subtils et complexes, qui malgré leur calme, débordent de vigueur. Après cinq à dix ans de garde, les grands millésimes de Chasselas déploient des notes de noix et des arômes de miel.

      En Alsace aussi, le chasselas joue un rôle prépondérant, même s’il est peu utilisé seul. En effet, il est le partenaire de l’Edelzwicker dans une excellente cuvée.  En Allemagne, il est plutôt connu sous le nom de gutedel. Les Chasselas qui en sont issus surprennent par leurs arômes piquants et leur fruité. Laissez-vous séduire par les Chasselas et repérez parmi toutes leurs origines, celle qui vous enchante le plus.