Pérou

Au Pérou comme dans d'autres pays d'Amérique du sud, la production de vin remonte au XVIe siècle, à l'époque des conquêtes espagnoles - en 1550 déjà, ont été plantés les premiers ceps. Actuellement, le Pérou compte près de 10 000 hectares de vignes, dont la plupart sont réservés à la culture du raisin de table, à la production de raisins secs comme à celle du vin de base destiné à l'élaboration de la boisson nationale péruvienne, le Pisco. Les caves Perus, les plus importantes du Pérou, se trouvent au sud de Lima entre les villes de Cañete et d'Ica. Les zones de viticulture sont pratiquement toutes au pied des Andes, à proximité de la côte Pacifique, où les vignes profitent de bonnes conditions climatiques en raison du courant froid de Humboldt. Le climat sec et chaud ainsi que les variations de température marquées, entre le jour et la nuit, permettent aux raisins des variétés classiques, sauvignon blanc, chardonnay, malbec, syrah et tannat, de s'épanouir au mieux.

1 Result

                      1 article