Le secret du fond de bouteille

        Par Mövenpick Vins - Un artifice pratique pour verser, ou une astuce de l’industrie du vin pour économiser le précieux contenu ? Tous ceux qui tiennent régulièrement une bouteille dans la main, connaissent le creux au fond de la bouteille. Nous vous dévoilons son secret.

        À quoi sert-il au juste? Il fait partie de ces choses dont on ne sait pas vraiment quelle est leur raison d’être bien qu’on les ait vues très souvent.

        Astuce de marketing ou artifice ergonomique ?

        Ou simplement un truc ingénieux pour aider les sommeliers à mieux tenir la bouteille dans la main. C’est sûrement ça : au moment de verser le vin, le pouce disparaît dans le creux et allège le poids du flacon.

        Le théoricien de la conspiration pourrait aussi bien suspecter qu’il s’agit-là d’un emballage trompeur comme on en rencontre parfois dans les supermarchés : beaucoup de papier, peu de contenu. Ce serait un truc classique de marketing : le renfoncement intérieur pourrait réduire le contenu visible de la bouteille et permettrait d’économiser un peu du précieux breuvage. Cette théorie n’est cependant pas juste: si 75 cl sont indiqués sur la bouteille, alors il y a 75 cl dedans, peu importe la taille et le poids de la bouteille. Vous pouvez vous en persuader avec nos propres vins.

        La vraie finalité du « culot de bouteille »    

        Alors à quoi sert ce qu’on appelle le « culot de bouteille » ? Aujourd’hui encore, personne ne peut dire avec certitude pourquoi et quand il a été imaginé, cependant l’explication la plus plausible est historique. Selon elle, ce « culot de bouteille » (par ailleurs « punt » en anglais) remonte aux temps où l’embouteillage du vin n’était pas mécanique mais réalisé péniblement à la main, voire à l’aide de la bouche.

        Une nouvelle technique de fabrication par soufflage du verre pris la relève: mais avec un culot légèrement bombé, les bouteilles étaient instables et difficiles à tenir en main. Une affaire délicate finalement solutionnée : en appuyant sur le fond de la bouteille fraîchement façonnée et encore malléable, les souffleurs de verre créèrent ce culot qui donnait à la bouteille la stabilité nécessaire.

        La forme ancienne résiste au temps

        De nos jours, fabriquer des bouteilles à fond plat ne pose aucun problème, grâce à la mécanisation. Toutefois on tient, aujourd’hui encore, à la forme historique. Dans le cas des mousseux, la pression joue un rôle fondamental. Les bouteilles de Champagne et autres effervescents sont fermées avec un bouchon de liège comprimé dans le goulot puis « muselées » avec un fil d’acier.

        La pression à l’intérieur de la bouteille augmente au fur et à mesure de la fermentation du sucre sous l’action des levures, jusqu’à huit bars. Elle suffirait à expulser un bouchon à une vitesse de plus de 40 kilomètres/heure. Le point faible de chaque flacon est son fond. Quand la pression à l’intérieur est forte, la bouteille se casse le plus souvent à ce niveau-là. Grâce au creux, donc au fameux « culot de bouteille » la pression est plus légère sur le corps de la bouteille et mieux répartie. Le fond de la bouteille et donc la bouteille entière gagnent en stabilité.

        Pression dans la bouteille

        On peut se poser la question de savoir pourquoi ce creux existe aussi dans les bouteilles de vins sans perlage. Ils ne pétillent certes pas, pourtant lors du bouchage du vin, une pression de deux à quatre bars - (le double de celle d’un pneu de voiture) s’exerce rapidement sur le contenant. Une pression qui pourrait alors briser le fond de la bouteille.

        En outre, pendant leur stockage, des fines matières - appelées dépôt -s’accumulent dans la rainure du fond. Le creux permet de retenir le dépôt lorsqu’au moment de servir on incline la bouteille. Il ne migre donc pas dans le verre ni n’altère le goût du vin.

        C’est pourquoi lorsqu’une bouteille de grand vin rouge est stockée depuis longtemps, nous conseillons de la remettre debout un certain laps de temps avant de la boire, afin que le dépôt retombe sur le fond. Et le plaisir de la dégustation n’en sera que plus grand.

        Nos top-favoris: 

        2016 Sassi Grossi Merlot Ticino DOC Gialdi
        2014 Shiraz Selkirk Langhorne Creek Bremerton Wines
        2016 Suolo Rosso Puglia IGP Vigneti del Salento
        2015 Palacio Real Tempranillo VT Castilla y León Abadia Real
        2016 Etoile du Sud Côtes du Roussillon Villages AOC Domaine Thunevin-Calvet
        2015 Palmenti Vigne Vecchie Primitivo di Manduria DOP Cantine San Marzano
        2016 Terra Grande Toscana IGT Provinco
        2014 Bicento Irpinia Campi Taurasini DOC Nativ
        Voici quelque chose qui pourrait vous plaire également