Auxerrois

      La variété blanche auxerroise est originaire de France où elle est principalement cultivée dans le nord-est du pays – particulièrement répandue en Alsace, et en plus petits stocks dans la Loire. Cette variété blanche bourguignonne a franchi le Rhin pour migrer de l’Alsace en Allemagne vers 1800 - les premiers éléments de source fiable datent de 1816.

      Aujourd’hui, l’auxerrois est planté sur plus de 2'800 hectares dont la plus grande surface - soit 2'300 hectares - est cultivée en France. En Allemagne, le cépage est cultivé dans presque chaque région viticole, et s’approprie environ 250 hectares. En outre, on trouve aussi l’auxerrois au Luxembourg et en Suisse.

      Pendant de nombreuses années, de par certaines analogies morphologiques, il a souvent été confondu avec le chardonnay ou le pinot blanc, et vinifié ensemble avec ces deux variétés. A l’heure actuelle, les caractéristiques respectives des trois cépages sont parfaitement distinguées, et depuis quelques années l’auxerrois est travaillé en monocépage avec beaucoup de réussite ; il est notamment très apprécié pour son acidité douce. L’expression aromatique des vins d’auxerrois se rapproche de celle du pinot blanc mais leur bouquet est plus riche et leur saveur plus fruitée. En règle générale, les vins sont bus jeunes et sont des partenaires irréprochables des hors d’œuvres légers, des asperges ou des plats de poisson.